Vidéos
Annuaire
Retour

Mettre du chanvre dans son assiette, c’est légal et bon pour la santé !



La culture de cette plante originaire d’Asie centrale fut très présente en Belgique jusqu’à la fin du 18ème siècle, puis a disparu pour revenir en force depuis une dizaine d’années et nous offrir tous ses bienfaits.





Consommer du chanvre (cannabis sativa), n’équivaut pas à consommer de la marijuana ! Certaines variétés, pauvres en THC, le principe actif du cannabis, sont cultivées un peu partout dans le monde. Avec un taux de THC inférieur à 2%, l’on parle alors de chanvre industriel qui n’a, quant à lui, aucun effet psychoactif. C’est bien sûr de celui-là qu’il est question tout au long de l’article.
Le chanvre est une plante assez incroyable qui est surtout connue pour permettre de produire des fibres très résistantes qui servent à fabriquer, entre autres, des textiles, du papier et des matériaux de construction. Dans le secteur alimentaire, elle ne passe plus inaperçue. Les graines (aussi appelées chènevis) et leurs dérivés, essentiellement l’huile et la farine, sont un véritable super-aliment !

Un atout majeur

Cette petite graine contient environ 90% d’acides gras insaturés dont 76 à 80% sont polyinsaturés. C’est sa teneur en ces derniers, le bon gras, qui la rend particulièrement intéressante. Le rapport Oméga 6/Oméga 3 (3 pour 1) est considéré comme idéal par les nutritionnistes contrairement a celui présent dans beaucoup d’huiles et d’aliments consommés dans les pays occidentaux qui fournissent trop d’acides gras oméga 6 (acide linoléique) et trop peu d’acides gras oméga 3 (acide alpha- linoléique), créant des conditions propices aux troubles cardiovasculaires en augmentant le mauvais cholestérol et les inflammations.
Ici, c’est tout le contraire ! L’équilibre de ces acides gras essentiels contribue à renforcer le système immunitaire et apporte une solution dans le traitement d’inflammations et de problèmes de la peau comme l'eczéma. L’huile de chanvre, quant à elle, est une des huiles les plus pauvres en graisses saturées. Ce n’est pas pour rien que le chanvre est utilisé depuis des millénaires en Asie dans la médecine traditionnelle.

Mais aussi…

Dans la composition de la graine, l’on retrouve également de nombreuses vitamines dont la E, un antioxydant majeur qui permet de piéger les radicaux libres responsables de la dégradation des membranes cellulaires, ainsi que du calcium, du fer et du potassium. La graine est constituée d’environ 30% de protéines de très bonne qualité, dites complètes, car elles contiennent 18 acides aminés dont les 9 acides aminés essentiels (non produits par notre organisme).
Ces protéines sont hautement digestes car elles sont constituées d’environ un tiers de fibres alimentaires insolubles. Les graines et ses dérivés peuvent donc faire partie des régimes sans gluten. C’est consommées entières, avec leur épiderme, qu’elles sont le plus riche en ces fibres alimentaires, si indispensables au bon transit intestinal.

Pour les femmes

Des recherches suggèrent que les symptômes prémenstruels, physiques et émotionnels, diminuent grâce à la consommation de graines de chanvre. Ceci est dû au fait que les graines de chanvre sont riches en acide gamma-linoléique (AGL) qui fait partie d’un groupe d’acides gras réputés pour réduire les symptômes du système prémenstruel. Cet acide gras précieux permet de réguler les hormones en soutenant la production de prostaglandines.

Et en cuisine ?

Les graines de chanvre et ses dérivés s’intègrent très facilement aux recettes, aussi bien sucrées que salées. Offrant un goût noisette, elles parfument merveilleusement tous les plats.

Les graines
Entières, elles sont très croquantes et se grignotent à l’apéritif ou viennent saupoudrer les salades, biscuits, mueslis, poêlées de légumes, pâtes. Osez la créativité ! Décortiquées, elles sont plus douces et conservent néanmoins un goût caractéristique à la fois subtil et prononcé. Les graines décortiquées se conservent quelques mois au frigo. Entières, elles se conservent plus longtemps. Il n’est pas nécessaire de les faire tremper car elles ne contiennent pas d’acide phytique, cet acide qui peut bloquer l’absorption de nutriments comme le calcium et le fer dans le tube digestif. Pensez au lait de chanvre qui est facile à fabriquer soi-même. Il s’utilise tel quel ou en crème dessert. Pour le conserver, il faut le placer au réfrigérateur et le consommer rapidement, sa durée de vie étant courte, 48h max. Avec 1kg de graines et de l’eau, il est possible de fabriquer environ 6,5 litres de lait de chanvre.

L’huile
Elle est filtrée et épurée jusqu’à devenir comestible. A choisir idéalement biologique et issue de graines broyées à faible température pour garantir ses exceptionnelles propriétés nutritionnelles. Sa couleur particulière, bleu-vert foncé, est due à la présence de chlorophylle. Elle est idéale pour les vinaigrettes ou pour parfumer un plat, mais en raison de sa teneur en acides gras omega 3 qui sont très fragiles, elle n’est pas adaptée pour la cuisson. A conserver 6 mois après ouverture dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Exposée à l’air ou à la chaleur, elle s’oxyde facilement et devient néfaste pour la santé.

La farine
Elle est obtenue en deux étapes. D’abord les graines entières sont pressées à froid pour obtenir l’huile et le tourteau (ce qui reste de la graine). Ce tourteau est ensuite séché puis broyé et tamisé, afin d’obtenir la farine. Elle s’utilise en association avec d’autres farines pour les pâtisseries et le pain. Elle a la particularité d’être verte et de garder ce léger goût de noisette.

Il existe dans le commerce un beau choix de petites gourmandises enrichies en composés issus du chanvre : vinaigrettes, barres, beurre, tisanes, burgers. Cette alimentation apporte des protéines et glucides mais sans cholestérol. L’organisme les assimile entièrement et immédiatement. Dans le choix de tels aliments prêts à manger, il faut néanmoins garder en tête qu’ils ne contiennent que des petites quantités de chanvre et renferment souvent d’autres produits comme du sel ou du sucre. Bien lire la liste des ingrédients reste de mise.

Dans la salle de bains

En version cosmétique, l’huile de chanvre est conseillée pour les peaux sèches. Elle s’avère utile face aux problèmes d’eczéma. Sa teneur en acide linoléique aide à ralentir le processus de vieillissement de la peau et améliore sa santé. Elle a aussi des propriétés apaisantes pour calmer des coups de soleil ou brûlures légères. Et pour les hommes, elle s’applique après le rasage.

Une plante respectueuse de la planète

Si la culture du chanvre a longtemps été délaissée, elle séduit à nouveau les agriculteurs car elle présente de nombreux avantages écologiques. C’est une plante très résistante et peu sujette aux maladies ce qui permet une croissance efficace. Facilement cultivable sans OGM ni pesticides, elle nécessite très peu d’irrigation. Son cycle de vie de quatre à cinq mois permet une culture rapide. C’est un réservoir de biodiversité qui rencontre de plus en plus de popularité en Belgique, principalement en Wallonie. La culture de chanvre est régie par une réglementation stricte qui garantit aux autorités et futurs consommateurs l’origine des variétés et leur faible teneur en THC.

Vanessa Jansen

RÉFÉRENCES :
« Le Chanvre », Claire Bulté, Ed.Terran
« Chanvre » de Anne Brunner, Ed. La Plage
www.chanvrewallon.be
www.chanvreco.be
www.purchanvre.be
www.monproducteurdechanvre.fr
www.belchanvre.be



Paru dans l'Agenda Plus N° 298 de Juin 2018
Retour