La santé des dents
Vidéos
Annuaire
Retour

La santé des dents



Alternatives naturelles



Parler de nos dents sans les placer dans un contexte global serait un non-sens. En effet, de plus en plus de dentistes partagent leur découverte du rôle de « révélateur » que jouent nos dents. Révélateurs de nos états intérieurs, qu’ils soient conscients ou inconscients… De la même manière que notre corps nous parle avec ses maux, nos dents et leurs mal-à-dits nous parlent de nous ! Introduction au concept des «dents-révélatrices»… Nos dents, miroirs de l’âme Si l’on suit ce concept, les dents seraient les 32 lettres de notre alphabet personnel que notre inconscient utilise pour transmettre ses messages. Chaque dent serait une facette de la personnalité, représenterait un domaine particulier de notre vie affective, sociale, familiale, etc… La dent touchée serait une partie de notre vécu que nous refusons. En plus de révéler les failles et les manques, le langage des dents et de la bouche nous conduit vers la guérison. La lésion indique avec précision le type de travail à accomplir, dans quel domaine et par rapport à qui. Par exemple, un abcès sur l’incisive latérale supérieure gauche indiquerait une colère ancienne liée à une impossibilité de communiquer avec le père. Le travail personnel consisterait ici à vider son sac en osant exprimer ce qui ne l’a jamais été, puis à pardonner. Le déchaussement traduirait une capitulation, l’aphte, une ulcération, une fracture exprimerait le sentiment d’être brisé, etc… Si l’on adhère à cette vision «holistique» des choses, la visite chez le dentiste devient une démarche de réconciliation avec soi-même. Relier le soin dentaire et la prise de conscience rend celui-ci plus facile et l’on observe que les récidives sont réduites ou éliminées. Toujours dans cette optique, il est néanmoins important de souligner que si le soin physique seul est insuffisant, il est dangereux de prétendre guérir par la seule prise de conscience et cette erreur peut avoir des conséquences graves sur les dents. Soigner l’iceberg en entier Outre les psychothérapies classiques, il existe bon nombre de moyens pour panser les blessures de l’âme et, notamment, les élixirs floraux offrent une aide précieuse pour un travail en profondeur sur nos émotions. De nombreux outils thérapeutiques, tels que l’hypnose, la kinésiologie et la PNL, font partie des possibilités qui peuvent pour convenir (voir ANNUAIRE Plus Editions 2006 ou le site www.annuaireplus.be). Au niveau des soins naturels des dents en elles-mêmes, nous disposons de toute une gamme de possibilités que nous utiliserons selon notre attirance ou selon ce qui fonctionne le mieux pour nous. Chaque personne est différente et nous réagissons chacun différemment à tel ou tel type de remède. Des alternatives naturelles Si les huiles essentielles marchent bien pour vous, sachez qu’un grand nombre d’entre elles sont efficaces pour les affections de la bouche. L’arbre à thé, la camomille, le laurier noble, le clou de girofle, la menthe poivrée, la sauge, pour ne citer que celles-ci. En oligothérapie, cuivre & argent, font des miracles pour les abcès dentaires et les gingivites, et argent seul pour les aphtes. La gemmothérapie propose d’utiliser les macérats de bouleau et de chêne pour les troubles de la bouche et l’homéopathie a des résultats étonnamment rapides sur les affections de la bouche et des dents (borax, camomille, mercurius, entre autres). Prendre soin de sa bouche et de ses dents Dans l’optique de participer à la santé de nos dents de manière responsable, il est possible de se confectionner des dentifrices, des bains de bouches, des soins avec des ingrédients naturels et bio. Se brosser les dents avec un mélange de bicarbonate de soude et d’eau oxygénée aide à resserrer les gencives ;mâcher une feuille de sauge ou l’écraser et badigeonner les gencives avec la poudre obtenue est désinfectant et améliore la flore bactérienne de la bouche ; un zeste de citron non traité enlève les taches et autre colorations indésirables ; se «rincer» la bouche avec une cuillère à soupe d’huile de sésame ou de tournesol le matin à jeun pendant 20 minutes protègera vos dents et vos gencives des inflammations, tout en réduisant l’acidité de la cavité buccale et, pour ce qui est de l’huile de tournesol, la pratique journalière du rinçage réduit très efficacement la formation de plaque dentaire ; un bain de bouche «maison» à l’eau de roses est antiseptique et rince la bouche en douceur… De nombreux ouvrages existent pour nous aider dans la démarche de comprendre les messages de nos dents et d’en prendre soin (voir réf. ci-dessous), ne négligeons toutefois pas de rechercher les conseils d’une personne spécialisée avant de procéder à une «automédication» !



Retour