Les aliments anti-stress
Vidéos
Annuaire
Retour

Les aliments anti-stress



La santé dans notre assiette !



L’alimentation peut être une précieuse alliée pour vaincre le stress. A condition de ne pas faire d’excès ou d’erreurs… Quand manger chasse le stress ! La réaction la plus courante face au stress est de manger davantage : en mangeant, nos angoisses se calment et nos problèmes semblent évacués, du moins momentanément. La nourriture, ne l’oublions pas, est le premier lien affectif qui unit l’enfant à la mère et est, pour la majorité d’entre nous, synonyme de sécurité… L’ennui, c’est que souvent, nous choisissons des aliments «plaisir» gras et/ou sucrés ! Ceci est dû au fait que le goût du sucre est quasi inné et que les graisses donnent aux aliments saveur et onctuosité, un mélange auquel il est parfois dur de résister. Alors, manger pour manger anti-stress, autant manger plaisir et bienfaits, non ? Les privilégiés Parmi les aliments que nous consommons tous les jours, nombreux sont ceux qui combattent efficacement le stress, et la fatigue qui en résulte. Il existe bien sûr des compléments alimentaires adaptés, mais la meilleure solution reste notre alimentation. Pour lutter contre le stress, venir à bout de la fatigue, doper notre système immunitaire, booster notre moral, voici une liste d’aliments à avoir toujours sous la main : La tomate et le cresson sont des mines d’oligo-éléments anti-fatigue (fer et potassium), d’anti-stress (magnésium) et de vitamines tonifiantes (B & C). Crus ou en soupe, ces deux aliments sont à privilégier. L’ail est source de vitamines C & B6 ainsi que du fer, magnésium, souffre et calcium. L’ail a des effets anti-fatigue et anti-stress même en petite quantité. De plus, consommé cru, il diminue le taux de cholestérol, souvent lié à un état de stress ! Les poissons gras et les fruits de mer sont riches en oméga3 (anti-cholestérol) et en phosphore (protecteur du système nerveux). Consommer ces aliments, c’est s’assurer un plein de vitamines B5, B9 et B12 efficaces contre la nervosité et la fatigue. Plateau de fruits de mer = repas anti-stress garanti. L’huile d’olive est l’aliment de base des crétois, champions d’Europe de la longévité. C’est en grande partie dû à l’acide oléique qu’elle contient puisque celle-ci intervient dans le métabolisme du cholestérol. A consommer bio «extra-vierge» et de première pression à froid. Les fromages «bleus» sont parti-culièrement riches en calcium et en potassium :deux minéraux protec-teurs du système nerveux. Les céréales complètes présentent le double avantage de fournir des sucres lents, principale nourriture de notre cerveau et de nos cellules nerveuses, et le groupe de vitamines B qui équilibrent l’humeur. Selon des études récentes faites aux Etats-Unis, le Sarrasin serait un des aliments par excellence pour réduire le taux de cholestérol ! La levure de bière est un véritable concentré de vitamines, d’oligo-éléments et de minéraux et de ce fait combat efficacement la fatigue et le stress. Les fruits secs tels les abricots, les figues, les raisins, ou les bananes apaisent le corps et l’esprit de par leur forte teneur en fibres, sucres lents et vitamines du groupe B. Les produits de la ruche - miel, pollen, gelée royale, propolis - sont autant de sources de vitamines B, C, PP, de minéraux (magnésium, potassium, fer, cuivre…) et surtout riches en flavonoïdes anti-oxydants. Ils stimulent le renouvellement cellulaire, combattent fatigue et stress et ont, de surcroît, une action anti-inflammatoire et antibiotique. Et enfin, le chocolat noir, (bio de préférence…) de par sa forte teneur en magnésium, sa richesse en phényléthylamine (précurseur de la sérotonine ou hormone de la bonne humeur) en fait un aliment anti-stress très attractif qui n’a pas son pareil pour doper notre moral ! Ioanna Del Sol Références : «Alimentation, vitalité, longévité» de Brian R. Clément chez Jouvence ; «La Promesse Perricone» de Nicholas Perricone chez AdA ; www.nutri-site.com



Retour